Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Dureté et compassion (Simon et Théodore)

Premier rattrapage 2017.

 

0986681.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Simon et Théodore, le deuxième film de Mikael Buch a indéniablement un ton très personnel, entre rêverie et réalisme, à l'instar de ses deux personnages principaux, durs avec eux-mêmes, mais pleins de compassion pour ceux qui vont plus mal qu'eux. Le duo central, formé d'un adolescent renfermé et un adulte perturbé, fonctionne y compris sur un mode comique et allège un arrière-plan un peu lourd (paternité, démence). Lui répond, en mode mineur, un autre tandem, de femmes cette fois, dont la rencontre permet d'aborder d'autres thèmes. Le film manque de moyens et son dispositif est quelque peu répétitif mais il en émane un petit charme qui se dissout assez vite une fois la projection terminée. C'est en tous cas la confirmation du talent d'acteurs de Mélanie Bernier, Audrey Lamy et surtout Félix Moati.

 

Simon_et_Theodore.jpg

 

Classement 2017 : 173/279

 

Le réalisateur :

19950356.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Mikael Buch est né le 5 juillet 1983 à Marseille. Il a réalisé Let my People go !



19/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres